Hochmatt / Randonnée Fribourg

But: Hochmatt
Type:
Randonnée Fribourg
Lieu & Région:
Im Fang / Gruyère
Date:
Jeudi 30.06.2016
Température et météo:
24° à Bulle, 10° Hochmatt, nuageux et brumeux (matin)
Départ de:
Im Fang
Parcours personnalisé
: Non
Temps indiqué sur les panneaux: 4h10 montée
Temps de montée effectué total: 2h42 (54min jusqu’à petit mont) (1h48 de petit mont au sommet)
Temps de descente total: 1h42
Longueur: 13km aller
Altitude de départ: 1015m
Altitude d’arrivée: 2152m
Dénivellation: D+1137m
En boucle:  Non, mais possible 😉
Chaussures: hautes, basses
Revêtement(s):
-Terre/Forêt 85%
-Goudron 15%

Départ de Im Fang, beau petit village fribourgeois. J’aime cette idée de dénivellé et j’adore, année après année, voir ce que je vaux encore.
Je commence ma montée par un segment de route puis quelques raccourcis en forêt sont proposé. Je les emprunte.
L’endroit est vraiment très chouette et je croise quelques lézards noirs. Il y a même un renard qui m’a suivi sur quelques centaines de mètre.
On entre dans le vif du sujet dès ces premiers raccourcis.
Au travers de la forêt l’on aperçoit une chute d’eau, magnifique.
Arrivé à Schänis une heure plus tard je pensais entendre du suisse-allemand mais les alpages sont occupés par des vaudois, genevois et fribourgeois romand.
Le plus dur reste à faire et le temps tourne rapidement. J’ai choisi de passer par le Cheval blanc avant d’arriver à Hochmatt.
Depuis Schänis il faut avoir les mollets et les genoux en pleine forme. Le chemin de haute-montagne le précise. Un pied ferme est de rigueur.
La vieille de mon escapade il a plu dans la région et comme les herbes sont hautes, je finis rapidement trempé, des pieds aux genoux.
Il y a beaucoup de terre au sol et les crampons se remplissent très vite rendant très glissant la marche sur le sentier qui est bien entendu recouvert de pierres très lisses.
Oui par temps humides munissez vous de bâton, cela pourra vous aider pour la descente.
La marche se poursuit jusqu’à un alpage, de là il reste 1h55 (temps panneau) avant d’arriver à Hochmatt.
La pente est abrupte et les herbes de nouveau très hautes (genoux), les genoux commencent à sentir le dénivellé mais je tiens bon. Je continue ma marche lorsque le brouillard vient se joindre à moi.
A ce moment là je me dis que ce sera râpé pour cette fameuse vue que l’on peut avoir au sommet. Mais tant pis comme je suis aussi un amateur de photo, je profites de cela et continue mon Ascension.
Je ne vois jamais le sommet, même lorsque le brouillard se fait souffler, le sommet n’apparait jamais. Cela peut être décourageant comme l’inverse.
Cela permet en tout les cas de faire de beaux clichés. J’arrive après 1h20 au Cheval Blanc. De là vous descendrez encore quelques mètres pour rejoindre les moutons et la fameuse croix du Hochmatt.
Pendant ma pause de midi j’ai attendu 1h pour que le temps change, mais en vain. Il a même commencé à pleuvoir.
Mon Unique vue: les splendides Gastlosen.
Il faisait là haut 10 degré et la neige qui restait de cet hiver n’était pas très hospitalière.
L’endroit est par ailleurs très sympathique avec les ruines d’une ancienne grange ou ferme.
Je reprends ma randonnée et emprunte le même parcours pour la descente. J’ai prévu de racler mes chaussures tous les 5m avant de glisser. L’emploi de bâtons ne m’aurait sans doute pas été inutile. 1h30 plus tard j’arrive à Im fang. Un peu déçu, mais je sais que j’y reviendrai tôt ou tard 🙂

Bonne découverte du Hochmatt et bonne balade!

 

Autre(s) itinéraire(s) intéressant(s):
Hochmatt depuis Pra Jean
Hochmatt depuis Jaun

Hochmatt depuis Pra Jean ou Jaun
Hochmatt depuis Pra Jean / Hochmatt depuis Jaun